Suivez Recevoir par email
logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés

Sunpartner technologies : des verres photovoltaïques transparents !

Article original - Publication : 06/12/2016 - imprimer

Dans le hall de Sunpartner technologies : le verre photovoltaïque transparent, sur le vitrage de droite.

Sunpartner technologies présente sa gamme de verres solaires transparents et connectés, maintenant destinés aux marchés du bâtiment.
Les objectifs de l’entreprise sont de répondre aux demandes de “sur mesure” des architectes, avec une flexibilité sur les matériaux : transparents, dotés de bandes ou de motifs… mais toujours photovoltaïques. Il s’agit de fournir de l’énergie en local, pas pour des champs solaires. Ludovic Deblois, le président de Sunpartner technologies, indique : « Notre stratégie vise à ce que toute surface devienne intelligente, connectée et intégrée dans son environnement. » En effet, le photovoltaïque peut être utilisé pour des objets nomades, mais aussi les transports et les bâtiments. Le verre photovoltaïque peut ensuite être monté avec un verre actif : électro-chrome, obscurcissant (SPD), à cristaux liquides, tactile, chauffant… Ensemble, les deux verres peuvent constituer un vitrage autonome.

sun-partners1

De gauche à droite : Eric Westerhoff, directeur des ventes Europe, Ludovic Deblois, président, et Frank Edmé, responsable de la R&D, devant le Solar Hub à Rousset (13)

Des produits en cours de certification auprès du CSTB
Lancée en 2008 par deux associés, dont Ludovic Deblois, Sunpartner technologies emploie aujourd’hui 65 personnes et a déposé plus de 130 brevets.
La société a levé 45 millions d’euros depuis 2008, avec l’aide de fonds d’investissement nationaux et internationaux. Elle a dégagé en 2015 un chiffre d’affaire de 2,4 millions d’euros, grâce à la vente de licences et à des co-développements dans le photovoltaïque. Le modèle économique de la société était, au départ, la vente de licences. Mais elle désire maintenant se tourner vers un modèle industriel, seule ou en partenariat, pour produire ses vitrages photovoltaïques. Elle s’est installée récemment dans un nouveau siège social, situé à Rousset, à proximité d’Aix-en-Provence. Elle y a conçu le Solar Hub, un espace de démonstration pour ses solutions de vitrage Wysips (What you see is photovoltaic surface – Ce qui est visible est une surface photovoltaïque). Cet espace présente des exemples et prototypes de vitres intelligentes et actives, conçues et développées par l’entreprise. À noter que ces produits sont en cours de certification auprès du CSTB, même si, précise Ludovic Deblois, « Sunpartner ne fabrique pas de fenêtre, seulement des verres photovoltaïques, qui sont ensuite encapsulés dans des verres feuilletés ou des doubles vitrages par le fabricant de double vitrage ou le façadier. »

sun-partners3

Eric Westerhoff présente différents niveaux de transparence du verre photovoltaïque.

La technologie Wysips s’appuie sur des matériaux photovoltaïques du marché (grâce par exemple à un partenariat avec le producteur allemand Avancis, qui propose des modules photovoltaïques à base de films minces en CIGS). Elle consiste à alléger le produit, en enlevant de la matière, de façon à rendre le matériau invisible, tout en restaurant les liaisons électriques.
Après des tests sur une ligne-pilote, Sunpartner technologies est en train d’installer une ligne de production sur une surface d’atelier de 1200 m2. Cette ligne va permettre une industrialisation de la production, ainsi que son automatisation. La ligne devrait démarrer fin 2016 et la production visée est d’abord de 30 000 m2, puis de 150 000 m2 par an. Ludovic Deblois indique : « L’investissement total pour la ligne est de 8 millions d’euros. »
La fabrication des gammes Wysips comprend huit étapes, dont le lavage, le traitement par plusieurs lasers (selon le degré de transparence voulue), la reprise des micro-contacts, le feuilletage, les tests optiques et électriques. En fin de ligne, chaque panneau est analysé par une simulation de lumière solaire, qui permet de définir sa caractérisation et d’estimer sa production réelle.
Pour cette ligne industrielle, l’entreprise va recruter une dizaine de personnes dans les prochains mois (opérateurs et techniciens, mais aussi commerciaux).

Des applications dans le bâtiment et partenariat avec Vinci construction
Pour le bâtiment, Wysips est décliné selon différentes applications :
- le Wysips Vision-glass est totalement transparent (ou adaptable sur demande), avec une puissance nominale jusqu’à 50 Wc/m2. Ses dimensions sont des modules standard de 1,1 x 1,4 m, avec une épaisseur de 3 mm ;
- le Wysips Design-glass est semi-transparent, et est doté de motifs paramétrables. Sa transparence peut varier de 10 à 70 %, et la puissance produite peut aller jusqu’à 110 Wc/m2. Le Wysips Design-glass est fourni en module de 0,66 x 1,58 m, ou en modules plus grands sur mesure, pour une épaisseur de 7 mm.

sun-4

Différents verres structurés photovoltaïques (Wysip Cameleon) sur le mur extérieur du Solar Hub à Rousset.

- le Wysips Cameleon est une solution de bardage coloré qui permet de camoufler un panneau solaire sous une apparence texturée : aspect de bois, de béton, couleurs… Sa puissance nominale est comprise entre 95 et 115 Wc/m2.
Dans le bâtiment, Ludovic Deblois estime que « les fenêtres opacifiantes autonomes sont compétitives par rapport aux fenêtres équipées de brise-soleil et stores, parce qu’elle demandent moins d’entretien, à part le remplacement de la batterie tous les cinq ans environ. »
Pour accéder aux marchés du bâtiment, Sunpartner technologies cherche à nouer des partenariats avec des entreprises qui vendent ses solutions, pour répondre aux directives européennes qui encouragent les bâtiments à énergie positive. Ainsi, Sunpartner technologies a déjà noué différents partenariats : avec Avancis (fabriquant allemand de modules dotés de la technologie par couches minces CIGS), avec Toppan (fabricant japonais de films opacifiants), avec Idosens, (spécialiste de communication radio courte pour le développement d’une plate-forme numérique pour vitrages intelligents, et pour connecter une fenêtre grâce à un boîtier électronique apposable ou intégrable).
Enfin, Sunpartner technologies a signé un partenariat avec Vinci construction en avril 2016, et la sortie du premier produit conçu grâce à ce partenariat est prévue pour début décembre 2016. L’objectif visé est de procéder aux premières installations au premier semestre 2017.

Source : www.verreetprotections.com

Partagez
cet article

logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés