Suivez Recevoir par email
logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés

Meyer Burger va augmenter son capital

Article original - Publication : 10/11/2016 - imprimer
Meyer Burger a enregistré une hausse de 15% par rapport à la même période de l'exercice précédent.

Meyer Burger a enregistré une hausse de 15% par rapport à la même période de l'exercice précédent. Image: Keystone

Meyer Burger poursuit sa quête de redressement. Le groupe industriel bernois, spécialisé dans le photovoltaïque, va procéder à une recapitalisation à hauteur de 160 millions de francs et a réduit sa perte nette à 40,3 millions après neuf mois cette année.

La recapitalisation divulguée mardi doit servir au remboursement d'un emprunt obligataire, a indiqué le groupe basé à Thoune (BE). Elle a pour ambition de renforcer le bilan et les liquidités d'un groupe qui a dévoilé il y a un peu plus d'un mois la suppression de 250 emplois (soit 16% des effectifs totaux), dont un tiers en Suisse.

Meyer Burger veut avec sa mesure économiser 50 millions de francs par an dès le début de 2017 et renouer avec la rentabilité. La perte nette essuyée après neuf mois en 2016 est à comparer à la somme négative de 138,8 millions inscrite l'an dernier pour la même période.

Chiffre d'affaires doublé

La multinationale de l'Oberland bernois a par ailleurs pratiquement doublé son chiffre d'affaires entre janvier et fin septembre ( 97%), à 336,1 millions de francs. Les entrées de commandes affichent de leur côté une hausse de 15% pour s'établir à 358,5 millions.

A l'échelon opérationnel, Meyer Burger affiche un excédent brut (EBITDA) de 13,9 millions de francs après neuf mois, contre une insuffisance de 67,2 millions il y a un an. Des ventes de l'ordre de 300 millions sont à même de garantir de figurer en zone bénéficiaire.

Au-delà du redressement comptable, l'entreprise fait part de la signature d'un contrat de 67 millions d'euros (71,5 millions de francs). La commande vient de Turquie et concerne la livraison d'installations de composants pour la fabrication de modules solaires.

Sanction à la Bourse

Dans le rouge depuis des années, le groupe thounois a déjà lancé plusieurs programmes de restructuration. Il a supprimé 107 emplois au premier semestre 2015. Pour mémoire, les effectifs se montaient encore à 2800 personnes en 2011.

Pour l'entier de 2016, Meyer Burger anticipe un chiffre d'affaires compris entre 420 et 450 millions de francs. A la Bourse suisse, l'annonce de la recapitalisation, dans l'air depuis quelques jours, a mal passé. L'action chutait de plus de 10% dans les premiers échanges, dans un marché en hausse. (ats/nxp)

(Créé: 08.11.2016, 09h43)
Source : www.tdg.ch

Partagez
cet article

logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés