Suivez Recevoir par email
logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés

Elia veut augmenter la facture électrique des ménages et des entreprises

Article original - Publication : 08/11/2016 - imprimer

Elia, gestionnaire du réseau électrique et chargé d’assurer le paiement des certificats verts, est mis sous pression par la bulle photovoltaïque. Pour faire face, il propose d’augmenter la facture des particuliers et des entreprises. Casse-tête en vue pour le politique.

Le gestionnaire du réseau électrique belge, Elia, voit le déficit de son compte qui lui sert à payer les certificats verts aux détenteurs de panneaux photovoltaïques se creuser d’avantage. Du coup l’opérateur vient de solliciter la Creg, le régulateur fédéral, afin d’obtenir une augmentation de la surcharge.

Ce mécanisme, qui permet de financer cette réserve (percée) pour le paiement des certificats verts, impacte déjà la facture électrique des ménages wallons. Actuellement un peu moins de 14 euros par MWh. Elia souhaite obtenir 8 euros de plus, ce qui représenterait un peu plus de 30 euros d’augmentation par an en moyenne pour un ménage.

Bref, un sale coup pour les consommateurs que le ministre wallon de l’énergie souhaitait pourtant préserver.

Depuis plusieurs mois, Paul Furlan, à qui la Cwape avait remis plusieurs propositions, cherche à contenir la bulle photovoltaïque tout en évitant une solution qui puiserait – encore – dans les finances des particuliers.

Visiblement ces propositions, et notamment celle d’une nouvelle mise au frigo jusqu’en 2022 d’un certain nombre de certificats verts qui avait les faveurs du ministre, n’ont pas convaincu le gestionnaire du réseau. Celui-ci préfère ne pas attendre et se servir directement dans le portefeuille des consommateurs.

Pire encore pour les entreprises

Mais pour Elia, une augmentation de la surcharge ne serait même pas suffisante pour dégonfler la bulle des certificats verts. Une seconde proposition a donc été formulée.

Elle vise à suspendre l’exonération de cette surcharge dont bénéficie – totalement ou partiellement – les entreprises.

Et la réaction n’a pas tardé… «Inacceptable», a réagi aujourd’hui Essenscia wallonie qui représente plus de 200 entreprises des secteurs de la chimie et des sciences de la vie.

«Si cette mesure est mise en place, elle va générer un manque de trésorerie de près de 20 millions d’euros par an pour les entreprises du secteur, ce qui va doubler l’écart de coût avec la Flandre qui va atteindre pour le même consommateur industriel moyen quasi 20 euros/MWh», a calculé le secteur, gros consommateur électrique.

Or, souligne Essenscia, le coût de l’électricité est déjà actuellement de 10% supérieur par rapport à la Flandre. «La compétitivité des entreprises de la chimie et des sciences de la vie est donc mise en jeu avec une menace sur l’ancrage et l’emploi du secteur en Wallonie

Grosse pression sur le gouvernement wallon

Pour ces entreprises il n’est donc ni question d’accepter une nouvelle augmentation du prix de la surcharge, ni question d’une remise en cause de l’exonération de celle-ci.

«Une autre voie de financement doit être trouvée», réclame ce secteur qui rappelle stratégiquement qu’il pèse 26 300 emplois directs et 70 000 indirects.

Histoire d’enfoncer le clou du côté du politique, Essenscia rappelle aussi que «de telles mesures sont en contradiction avec l’esprit des accords de branche initiés par le secteur en 2003 à travers lesquels les entreprises du secteur s’engagent à améliorer leur efficacité énergétique et à réduire leurs émissions de CO2».

Or ces investissements sur l’efficacité énergétique ont été réalisés, dit le secteur en insistant pour que les autorités respectent dès lors leur part du marché. À savoir «préserver la compétitivité du secteur, notamment en matière de taxation énergie».

Entre facture des ménages wallons, compétitivité des entreprises et mise sous pression par Elia, le casse-tête photovoltaïque promet d’électriser à nouveau les débats du gouvernement wallon.

Source : www.lavenir.net

Partagez
cet article

logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés