Suivez Recevoir par email
logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés

CHARIER récupère de l’énergie solaire dans la route

Par : Jean-Michel Royo - Article original - Publication : 27/10/2016 - imprimer

L’Entreprise CHARIER et la société néerlandaise Ooms ont signé le 12 juillet 2016 un contrat de partenariat exclusif sur le Grand Ouest de la France pour développer les solutions thermiques et photovoltaïques dans la route. Le procédé Hélianthe®, développé par l’Entreprise CHARIER, permet de collecter l’énergie thermique produite par la radiation solaire sur les enrobés des routes, tandis que Ooms a développé SolaRoad®, une solution de route photovoltaïque.

Le partenariat conclu entre les deux entreprises vient de permettre à l’Entreprise CHARIER de remporter un appel d’offre pour la réalisation d’une piste cyclable équipée de la solution photovoltaïque SolaRoad® à Etampes (Essonne). Un autre projet est en cours de préparation en
Bretagne Sud avec la solution Hélianthe® sur un parking de camping afin de fournir l’énergie nécessaire au chauffage de la piscine extérieure. Par ailleurs, plusieurs collectivités se sont déjà positionnées pour intégrer ces solutions dans leurs futurs projets d’aménagement urbain.

Hélianthe ®, un équipement innovant de la route
Hélianthe ® est un équipement innovant de la route développé par l’Entreprise CHARIER pour collecter l’énergie thermique résultant de la radiation solaire sur les enrobés. Le dispositif consiste à faire circuler un fluide caloporteur sous l’enrobé pour récupérer cette énergie et la transférer vers un usage immédiat (eau chaude sanitaire, chauffage, système de refroidissement) ou vers un système de
stockage. Cette énergie renouvelable permet de réaliser des économies d’énergie fossile considérables. Hélianthe® s’avère donc particulièrement intéressant pour compléter la part des énergies renouvelables dans les éco-quartiers et les bâtiments à énergie positive.

Récupération des rayonnements du soleil

La couleur sombre, voire noire des enrobés favorise la récupération des rayonnements du soleil, car elle réduit le pouvoir réfléchissant du sol, permettant à l’enrobé d’absorber l’énergie solaire. Ainsi, la température de l’enrobé peut atteindre 50 à 60 °C. L’énergie annuelle récupérable peut s’élever à plus de 250 kWh par mètre carré. Une surface équipée sur 500 m2 permet ainsi de produire plus de 125
MWh par an d’énergie thermique.

Support spécial et méthodologie particulière
L’efficacité du dispositif repose sur la capacité de l’entreprise à placer dans l’enrobé les tubes faisant circuler le fluide caloporteur. Pour cela, un support spécial et une méthodologie particulière de mise en oeuvre des enrobés ont dû être développés, permettant aux engins de chantier de circuler sur les tubes sans les endommager. L’enrobé bitumineux spécial permet un bon enrobage des tubes à une
température compatible avec leur résistance à la chaleur.
Le dispositif peut être utilisé dans des voiries légères ou supportant un trafic lourd.

Ooms expérimente la route photovoltaïque…en savoir plus…

Source : leblogdesinstitutionnels.fr

Partagez
cet article

logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés