Suivez Recevoir par email
logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés

Un hélicoptère décolle à l'énergie solaire

Article original - Publication : 23/09/2016 - imprimer
L'hélicoptère solaire de l'Université du Maryland. (Capture d'écran Youtube)

L'hélicoptère solaire de l'Université du Maryland. (Capture d'écran Youtube) Crédits photo : Capture d'écran Youtube

Des étudiants de l'université du Maryland ont construit le premier hélicoptère solaire qui peut emporter une personne.

Des étudiants de l'école d'ingénieurs James Clark, de l'université du Maryland (États-Unis), ont réussi pendant l'été à faire voler, en extérieur, une sorte d'hélicoptère avec un pilote, propulsé à l'énergie électrique fournie par des panneaux solaires. C'est une première. Lors de plusieurs vols d'essai, le 26 août dernier, l'appareil s'est hissé à deux reprises à plus de 30 centimètres du sol pendant neuf secondes. Ce projet a été lancé en 2014 sous la conduite de leur professeur Inderjit Chopra.

Quatre grands rotors, à peu près horizontaux, soulèvent -de justesse!- l'appareil qui est équipé de «panneaux solaires que nous avons nous-même assemblés» , explique Michelle Mahon, l'étudiante en sciences des matériaux qui était assise dans le fragile appareil, baptisé Solar Gamera, lors des 6 premiers vols d'essais. Selon William Staruk, un étudiant en doctorat, «il y a juste une question de poussée à régler avant d'effectuer de plus longs vols. Il est plus facile à piloter que l'hélicoptère à propulsion humaine, grâce aux contrôles électroniques».

Ce n'est pas le premier coup d'essai de cette université. En 2012, le précédent prototype d'hélicoptère, activé par la force des muscles de son pilote, avait remporté le record de temps de vol. Mais tous les critères n'étaient pas remplis pour gagner le prix Igor Sikorsky de l'American Helicopter Society (AHS), doté de 250.000 dollars, pour récompenser l'équipe ayant réussi l'exploit de faire voler un hélicoptère à propulsion humaine. Ce prix avait été finalement remporté par des étudiants de l'université de Toronto (Canada), en juin 2013, avec leur AeroVelo Atlas qui a volé plus d'une minute à plus de 3 mètres au-dessus du sol. Ce record, effectué dans une salle de football couverte, avait été homologué un mois plus tard.

La revanche?

Les étudiants du Maryland pourraient donc tenir leur revanche avec leur engin propulsé grâce aux rayons du Soleil. Un nouveau prix a été annoncé, le 11 août 2016 par Sikorsky, pour ceux qui seront capables de proposer le concept d'un appareil pouvant voler pendant 24 heures. Les étudiants ont jusqu'au 3 février 2017 pour déposer leur dossier de candidature.

Source : www.lefigaro.fr

Partagez
cet article

logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés