Cet appel d’offres sera réparti en neuf tranches sur trois ans. Cette annonce faite sur LCI intervient deux semaines après le lancement d’un autre appel d’offres de 3 000 MW sur trois ans concernant cette fois des centrales photovoltaïques au sol.

Au 30 juin 2016, le parc solaire français totalisait 6 911 MW. Dans la loi sur la transition énergétique, la France s’est fixée comme objectif d’atteindre une fourchette située entre 18 200 et 20 200 MW d’ici à 2023.

Au total, les projets solaires « qui sont soutenus et engagés par le ministère représentent plus de 6 000 MW de projets permettant de couvrir la consommation de plus de 1 million trois cent mille foyers », a précisé la ministre de l’Énergie lors d’une conférence de presse en milieu d’après-midi.