Suivez Recevoir par email
logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés

Photovoltaïque : Sunibrain lance un nouveau robot

Article original - Publication : 27/09/2016 - imprimer

Entreprise

Erwann Mivielle PDG de  Connit./D.R.

Erwann Mivielle PDG de Connit./D.R.

La start-up de Colomiers va tripler son chiffre d'affaires l'an prochain et entend fédérer les entreprises de l'énergie au sein d'un centre d'affaires dans l'Ouest toulousain.

Avis météo très favorable pour Sunibrain. La PME spécialisée dans les systèmes de refroidissement de panneaux photovoltaïques vient de présenter aux entreprises du secteur de l'énergie son nouveau robot «Suni Assist» afin d'augmenter encore la finesse de pilotage des centrales de panneaux solaires. Sunibrain a mis au point un système d'arrosage des panneaux solaires destinés à les refroidir. «Plus les panneaux sont chauds moins ils produisent. Notre système récupère l'eau de pluie l'hiver et les arrose pour les refroidir» détaille Nicolas Christi, le cofondateur de la start-up installée à Colomiers.

Lauréat des Septuors 2016

Le but de cet arrosage est d'augmenter le rendement des centrales photovoltaïques par son effet nettoyant et par la baisse de température qu'il engendre à la surface des panneaux. Déjà quinze sites en France sont équipés pour une puissance totale de 3 MegaWatt crête alors qu'un parc de 25 MWc est déjà à l'étude. Le cerveau informatique qui gère l'arrosage des panneaux était jusque-là basé sur des algorithmes complexes qui calculaient le meilleur moment pour déclencher l'arrosage.

Aujourd'hui avec Suni Assist, un robot d'intelligence artificielle développé avec le laboratoire toulousain IRIT et le soutien de l'hébergeur français OVH, la PME toulousaine bascule dans «le numérique énergétique». Google a soutenu le projet à hauteur de 100 000 dollars permettant à Sunibrain de détenir une technologie d'avance protégée par brevet dans 32 pays par rapport à ses concurrents. Concrètement, le gérant d'une centrale photovoltaïque bénéficiera de l'appui du petit robot qui déclenchera lui-même les actions nécessaires pour atteindre le meilleur rendement de la part des panneaux solaires. Il s'agit d'arroser au meilleur moment afin d'économiser les réserves d'eau «pour ne pas les épuiser trop rapidement, glisse André Macq, associé de Sunibrain. La centrale sera en pilotage automatique».

Adaptable sur toutes les fermes solaires existantes ce système permet aussi d'apprendre de l'expérience des exploitants déjà équipés. Les centrales communiquent en effet entre elles pour comparer les scénarios de chaleur, d'ensoleillement, etc. et partager les meilleures pratiques. Le système Sunibrain permet d'afficher 6 à 12 % de production d'électricité en plus sur un site. Des arguments qui ont fait mouche sur les exploitants de centrales solaires : le chiffre d'affaires d'un million d'euros attendu cette année doit être triplé dès l'an prochain.

Les effectifs sont passés de deux à 15 salariés d'ici la fin de l'année et de nombreux contacts à l'export ont été enclenchés au Moyen Orient, en Espagne, Allemagne et aux USA. La start-up avait été distinguée début 2016 par un prix «Septuors» de La Dépêche.

Source : www.ladepeche.fr

Partagez
cet article

logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés