Suivez Recevoir par email
logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés

Furlan sur le photovoltaïque : "Si tout le monde est de bonne volonté, ça ne coutera rien"

Par : Laurent Lambrecht - Article original - Publication : 26/09/2016 - imprimer

ABONNÉSLaurent Lambrecht Publié le - Mis à jour le

Belgique

Un récent rapport du régulateur wallon de l’énergie (Cwape) avait annoncé la couleur. D’ici 2024, le déficit de financement des certificats verts atteindra 600 millions d’euros. A l’origine, le financement du système de soutien aux énergies renouvelables était assuré par les fournisseurs d’électricité. Ceux-ci sont obligés d’acheter un certain nombre de certificats verts, en fonction du volume d’électricité qu’ils fournissent à leurs clients.

Mais l’octroi de certificats verts (CV) aux propriétaires de panneaux photovoltaïques a été trop généreux par le passé. Résultat : les fournisseurs achètent moins de certificats verts qu’il n’en arrive sur le marché. C’est donc Elia qui a été appelé à la rescousse par le précédent gouvernement wallon. Jusqu’à présent, le gestionnaire du réseau d’électricité répercute ses achats de certificats verts dans la facture d’électricité. Cela représente un coût d’environ 48 euros par an pour un ménage wallon moyen.

Cette surcharge n’est pas suffisante pour absorber le déficit de financement des certificats verts. Et cela malgré l’opération de portage qui a permis de mettre un certain nombre de CV au frigo. Selon la Cwape, il y aura donc un trou de 600 millions d’euros à financer d’ici 2024 si rien ne change. Le régulateur propose quelques pistes pour résoudre ce problème : augmenter à nouveau la surcharge Elia, relever le quota de certificats verts que les fournisseurs doivent acheter, ou un mixte de ces deux solutions. En fonction de l’option retenue, le coût additionnel est estimé entre 19 et 28 euros par an pour un ménage moyen. Si la facture des ménages est moins importante, c’est parce que celle des entreprises l’est plus. Cette surcharge, qui reste raisonnable au regard de l’augmentation pratiquée en Flandre, cristallise cependant l’attention.

Découvrez la suite de cet article dans notre Edition Abonnés. Si vous n'êtes pas encore inscrit, découvrez nos offres et nos tarifs ci-dessous.

Source : www.dhnet.be

Partagez
cet article

logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés