Suivez Recevoir par email
logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés

Photovoltaïque: Meyer Burger a réduit sa perte

Article original - Publication : 19/08/2016 - imprimer
Le siège de Meyer Burger à Thoune

Le siège de Meyer Burger à Thoune Image: Keystone

Meyer Burger a réduit sa perte nette au premier semestre 2016, à 25,6 millions de francs, contre 93 millions il y a un an. Les ventes du spécialiste bernois en photovoltaïque ont parallèlement grimpé de 75% à 217,8 millions.

Corrigée d'effets de change légèrement favorables et des désinvestissements dans la filiale Roth & Rau Ortner, la croissance organique des ventes s'est inscrite à 84%, écrit mercredi le groupe basé à Thoune (BE) dans un communiqué. L'Asie a représenté 70% du chiffre d'affaires, contre 23% pour l'Europe et 7% pour la région Amérique.

Le résultat opérationnel avant intérêts et impôts (EBIT) s'est amélioré à -20,8 millions de francs, contre -68,5 millions il y a un an. Il a toutefois été plombé par des dépréciations sur les bâtiments et des amortissements, liés principalement à des activités de fusion-acquisition en 2011.

Retour au positif

Le résultat brut d'exploitation (EBITDA) est lui revenu en territoire positif pour la première fois depuis 2012, à 6,2 millions de francs, contre -32,7 millions précédemment. Il a bénéficié de l'amélioration des ventes et d'une base de coûts optimisée.

Les entrées de commandes se sont accrues de 20,4% à 267,8 millions de francs, reflétant principalement la forte demande dont bénéficient les différents producteurs de panneaux solaires et leur besoin de renouveler leurs lignes de production. Au 30 juin, le carnet de commandes s'établissait à 307,4 millions, contre 257,5 millions fin 2015.

Les mesures de réduction de coûts prises ces dernières années ont pleinement porté leurs fruits au premier semestre, relève Meyer Burger. Les charges de personnel ont diminué de 5,7 millions de francs sur un an, à 74,9 millions, pour un effectif total de 1547 postes à plein temps (-98 postes sur un an).

Malgré la hausse du chiffre d'affaires et des volumes, les autres charges d'exploitation n'ont augmenté que de 13% à 26,1 millions de francs, se réjouit le groupe bernois.

Objectifs en bonne voie

Ce dernier souligne par ailleurs que le projet de refinancement par un crédit cadre avec échéance en 2017 est en bonne voie. L'entreprise travaille actuellement sur diverses alternatives et mène des discussions intensives avec plusieurs partenaires.

Grâce au bon niveau de son carnet et de ses entrées de commandes ainsi qu'à l'amélioration de ses résultats, Meyer Burger s'estime en bonne voie d'atteindre, voire de dépasser, ses objectifs pour l'ensemble de l'année. La direction espère enregistrer une solide croissance du chiffre d'affaires et atteindre le seuil de rentabilité au niveau du résultat EBITDA. (ats/nxp)

(Créé: 17.08.2016, 09h38)
Source : www.lematin.ch

Partagez
cet article

logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés