Suivez Recevoir par email
logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés

Photovoltaïque : la puissance installée dans le monde en 2016 sera nettement supérieure aux prévisions

Par : TECSOL - Article original - Publication : 07/08/2016 - imprimer

Marché-PV-Q3-2016Selon le dernier rapport de « GTM Research » sur le marché solaire mondial pour le troisième trimestre 2016, la demande mondiale atteindra cette année un nouveau record à 73 gigawatt (GW) en croissance de 33 % par rapport à l’année dernière.

Le paysage solaire global est très diversifié :

  • les trois premiers marchés constituent plus de la moitié de la demande,
  • il y a plus de dix grands marchés qui dépassant le gigawatt par an,
  • 20 marchés dépasseront le gigawatt avant la fin de la décennie,
  • l’Amérique latine et le Moyen-Orient sont des régions en forte hausse.

Dans le même temps, les politiques de soutien au solaire sont marquées par l'abandon progressif des subventions directes remplacées par des modèles d'affaires plus complexes autorisés par des prix du solaire toujours plus compétitifs. Il est maintenant, plus que jamais nécessaire, d’approfondir la connaissance des principaux marchés pour soutenir leurs croissances au fur et à mesure qu'ils murissent, tout en élargissant la compréhension de l’ensemble des marchés.

L’étude trimestrielle de GTM Research donne un aperçu des principales évolutions du paysage solaire mondial. L'analyse couvre les différents segments de marché : résidentiel, commercial, industriel et entreprises d’électricité.

Elle met l’accent plus précisément sur les principaux marchés tel que la Chine, l'Inde, le Japon, l'Allemagne, le Royaume-Uni, les États-Unis et le Mexique.

Le marché solaire mondial a connu une année record en 2015, avec une demande totale de 55 GW, soit une augmentation de 10 GW par rapport à l’année précédente. 2016 devrait battre un nouveau record avec un marché qui devrait croître de 43 % à 73 GW. 

Toutefois, le marché mondial devrait connaitre un ralentissement en 2017, avec une baisse attendue de 10 %. Cette prévision de ralentissement est lié aux incertitudes politiques dans plusieurs grands marchés tels que la Chine, le Japon et le Royaume-Uni, même si d’autres pays - États-Unis et Inde – connaitrons une croissance à trois chiffres. 

Jusqu'en 2012 ce sont l’Allemagne, l’Italie, le Royaume-Uni et la France qui ont construit la demande mondiale grâce à de vigoureux programmes  de « tarifs d’achat » qui ont depuis été revu à la baisse. À partir de 2013 cependant, la Chine a dépassé l'Allemagne avec un parc de centrales solaires installées qui a atteint 44 GW. Depuis 2013, la Chine a également battu l'Allemagne chaque année pour la puissance des nouvelles installations.

Le Japon et les États-Unis talonnent maintenant l'Allemagne pour la puissance des nouvelles installations.  La Chine, avec 26,4 GW, sera en tête en 2016 et atteindra ainsi son record annuel, en ligne avec l’objectif de 143 GW, qui devrait être la puissance cumulée en 2020.

Les États-Unis seront le deuxième plus grand marché solaire en 2016 avec 14,5 GW installés. L’année a été marquée par les incertitudes, finalement levées, sur le maintien du crédit d'impôt fédéral pour les investissements solaires.

Le Japon avec 10,2 GW d'installations attendues en 2016, a chuté dans le classement mondial, en raison de l'augmentation rapide du marché des États-Unis.

La première place sera donc tenue par la Chine en 2016 avec une hausse de 35%. Une des raisons de cette progression est liée à la baisse des tarifs d’achat à mi-année qui a entrainé une anticipation d’achat au premier semestre. Les ventes aux Etats-Unis représentent 20 % du marché mondial et peut rivaliser cette année avec le marché chinois. La part de marché du Japon se réduit à 14%, contre 23% l'an dernier, et va continuer à baisser dans les années à venir en raison de la moindre attractivité des tarifs d’achat. 

Les cinq premiers pays - Chine, États-Unis, Japon, Inde et Royaume-Unis - représentent 80% de la demande mondiale en 2016. Celle-ci se diversifie à grande échelle avec des appels d’offres et des programmes d’autoconsommation. Chacun des marchés émergents devraient représenter plus de 2 GW/an en 2020. L’Amérique latine mène la charge, avec de nouveaux marchés comme le Mexique, le Brésil et le Chili qui prévoit d’installer 26 GW d’ici 2021. Le Moyen-Orient et la Turquie (MENAT) devrait ajouter 19 GW (Algérie, Turquie, Jordanie, Égypte et U.A.E.). En Asie, la Thaïlande, les Philippines, la Corée du Sud, Taïwan et l'Indonésie devraient conjointement installer 23 GW d'ici 2021.

Source : tecsol.blogs.com

Partagez
cet article

logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés