Chez Systovi, on a toujours pensé que le panneau photovoltaïque pouvait avoir plusieurs usages. Cette PME nantaise a notamment conçu le panneau solaire aérovoltaïque R-VOLT qui produit simultanément de l'électricité et de l'air chaud pour l'habitat. Cette innovation a trouvé son marché, cette entreprise de 60 salariés a connu une croissance de 25 % l'année dernière, atteignant 17,6 millions d'euros. Les 20,8 millions d'euros sont en vue cette année, notamment grâce à l'export qui représente 10 % des ventes. Pour assurer cet essor, l'entreprise devait cependant se recapitaliser. Ses fondateurs, dont le PDG Pascal Janot, viennent de céder la majorité du capital, à l'occasion d'une levée de fonds de 4,8 millions d'euros. C'est l'industriel de la menuiserie Cetih qui devient l'actionnaire majoritaire. Ce groupe de Machecoul (Loire-Atlantique), présidé par Yann Rolland, est spécialisé dans la fabrication de portes d'entrée sous la marque Bel'M et de fenêtres. Il emploie 850 salariés sur six sites industriels.

Monitoring

L'opération va permettre à la PME de poursuivre sa politique d'innovation. Systovi vient en particulier de lancer Smart-R, un système de régulation et de monitoring de l'énergie à partir d'un smartphone. Il travaille également sur le stockage de l'énergie, sous forme d'eau chaude sanitaire en particulier. Systovi va également développer son offre aérovoltaïque pour les bâtiments industriels et tertiaires nécessitant de la puissance électrique et de l'air chaud, notamment pour des usages particuliers comme le séchage. Le produit R-VOLT offrirait en outre d'autres fonctionnalités comme le renouvellement de l'air et rafraîchissement. Dans ce domaine, l'entreprise table sur le décret autorisant l'autoconsommation de l'énergie photovoltaïque. Dans son usine de Saint-Herblain, l'entreprise a mis en place un process très intégré, partant de la cellule photovoltaïque qu'elle enchâsse dans des panneaux assemblés sur place. Compte tenu de son développement, il lui faudra, dans les deux ans, s'installer sur un nouveau site industriel dans l'agglomération nantaise.

Emmanuel Guimard, Les Echos
Correspondant à Nantes

Newsletter 18h : Le tour de l'actualité en 2 minutes