Suivez Recevoir par email
logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés

Les professionnels du solaire pessimistes

Article original - Publication : 04/07/2016 - imprimer

L'activité photovoltaïque a retrouvé un rythme de développement "dans la normale" mais "assez moyen" au premier trimestre, et les professionnels restent pessimistes sur les capacités qui seront mises en service cette année, selon un bilan publié lundi par France territoire solaire.

Sur les trois premiers mois de l'année, 181 nouveaux mégawatts (MW) ont été raccordés au réseau électrique en France, un niveau "sans véritable surprise au regard des perspectives de raccordement pour 2016", a noté le groupe de réflexion à l'occasion de la publication de son observatoire trimestriel.
Ce niveau reflète la baisse des installations domestiques (moins de 9 kilowatts) et la stabilité des installations résidentielles (entre 9 et 100 kW), compensées par la hausse des moyennes et grandes installations sur toiture et des grandes installations au sol.

Pour 2016, France territoire solaire (FTS) estime que "le volume raccordé atteindra difficilement 700 MW", en "baisse sensible" par rapport à 2015 et ses 853 MW raccordés, et cela malgré la forte hausse" des volumes accordés lors des deux derniers appels d'offres nationaux. Le gouvernement a lancé fin juin, en retard sur le calendrier initial, un appel d'offre sur la réalisation de centrales photovoltaïques au sol pour 1.000 MW par an pendant six ans et un second sur des centrales sur bâtiments pour un volume de 450 MW par an sur trois ans. Ils n'auront un impact positif sur les volumes raccordés qu'à partir de 2017, une fois les lauréats connus et les projets achevés.

Outre l'impact des décalages de ces appels d'offres, le secteur souffre de "la défaillance de certains fournisseurs de modules, incapables de satisfaire techniquement leurs engagements", juge FTS dans un communiqué.

Source : www.lefigaro.fr

Partagez
cet article

logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés