Suivez Recevoir par email
logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés

Innovation. Ségolène Royal, dans l'Orne, veut accélérer la route solaire [vidéo]

Article original - Publication : 29/07/2016 - imprimer

Une route photovoltaïque

« L'avion solaire Solar Impulse est arrivé à destination et le même jour je viens lancer, ici, la route solaire. » Ségolène Royal avait le sourire, mardi, en visite dans la petite entreprise SNA, basée à Tourouvre. La ministre de l'Environnement et de l'Énergie est venue inaugurer la phase d'expérimentation de ce projet : un revêtement routier photovoltaïque dont les dalles Wattway sont fabriquées par la Scop de 77 salariés.

Accompagnée d'élus locaux, la députée Véronique Louwagie, le conseiller régional Ludovic Assier ou encore le sénateur Jean-Claude Lenoir, Ségolène Royal a visité le circuit de production permettant cette « révolution énergétique ». Et d'annoncer la construction d'un kilomètre de route solaire test, financée par le ministère, dans la région. « Je préfère qu'elle se fasse ici, à proximité de l'usine, de ses salariés et des élus motivés, pour l'évaluer. »


Entretien avec Ségolène Royal





Lire aussi : Avec Charier, les routes peuvent capter l'énergie

Déploiement dès 2018 ?

En cas de succès, le déploiement commercial pourrait être rapide. « Début 2018 », selon Hervé Eymery, président-directeur général de SNA. Et les espoirs sont grands. « Contrairement à un toit, la surface photovoltaïque de la route est illimitée, s'est réjoui Ségolène Royal. Soit on trouve un endroit où elle pourra alimenter l'éclairage public, soit elle sera raccordée au réseau avec des recettes à la clé pour les collectivités. »

Ségolène Royal est aussi fière de voir la petite entreprise redresser la pente. « SNA a connu des difficultés mais, avec ce marché du groupe Colas, elle rebondit sur un produit du futur. » Pour autant, Hervé Eymery refuse tout triomphalisme : « Aujourd'hui, on a des commandes mais cela ne suffit pas encore à combler la période douloureuse que l'on a eue. » Cinquante personnes avaient dû être licenciées en dix-huit mois.

À plusieurs reprises, la ministre a redit sa détermination pour la croissance verte. « Les concurrents ne sont pas prêts, donc il faut accélérer. Je suis là pour que les idées qui paraissaient utopiques se réalisent. » La preuve avec cette première mondiale, développée dans l'Orne.

Après SNA, un second déplacement était prévu dans la foulée au haras du Pin. Visite finalement annulée « en raison des événements » de la matinée à Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime). « La solidarité est vraiment profonde avec la communauté catholique, très douloureusement frappée, a déclaré Ségolène Royal. La haine et la peur ne doivent pas l'emporter face à des actes aussi barbares. »

Bastien BOCQUEL.
Source : www.entreprises.ouest-france.fr

Partagez
cet article

logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés