Les pans sud-est et sud-ouest de la toiture du Country Hall sont désormais entièrement recouverts de panneaux photovoltaïques. Ces panneaux, au nombre de 1.160, recouvrent une surface de près de 2.000 m². L’opération est en réalité un partenariat « win-win » entre Nethys, via sa filiale Nethys Energy, et le Bois Saint-Jean, organe qui gère la plus grande salle de sport et de spectacles de Wallonie, d’une capacité de 7.100 spectateurs.

Inutile de préciser qu’une telle salle est très énergivore et que les dépenses énergétiques viennent grever le budget de la société de gestion de la salle. Inauguré en 2005, le Country Hall a une consommation d’environ 600.000 à 700.000 kWh/an. Face à ce constat, la société Bois Saint-Jean a décidé de faire appel à Nethys pour réfléchir aux possibilités de réduire le coût des dépenses énergétiques. Une solution a émergé : l’installation de panneaux photovoltaïques.

Les travaux ont donc été lancés fin septembre. Ils ont duré environ un mois et demi et le système a été mis en service il y a de cela deux semaines.

Très concrètement, ces 1.160 panneaux permettront de produire 260.000 kWh/an. «  Pour que l’on prenne bien conscience de ce que cela représente, c’est de l’ordre de la consommation annuelle moyenne de 75 familles  », souligne André Gilles, président de Nethys. De 70 à 80 % de la production de l’installation photovoltaïque seront utilisés au sein même du Country Hall.

Dans les faits, le deal mis en place entre Nethys et le Bois Saint-Jean est le suivant : Nethys Energy finance l’installation, à hauteur de 400.000 euros, pour son client, la société de gestion Bois Saint-Jean. En contrepartie, Bois Saint-Jean cède ses certificats verts et paie une redevance annuelle. Cette redevance se chiffre à 19.000 euros annuels. Émile Dumont, le directeur énergies renouvelables chez Nethys Energy, ajoute : «  Le contrat porte sur dix ans. À la fin de ces dix années, la société Bois Saint-Jean deviendra officiellement propriétaire de toute l’installation pour un euro symbolique. Pour le Country Hall, il y a donc une économie directe de 40.000 euros.  »

Cette installation photovoltaïque sur un bâtiment est l’une des plus importantes de Wallonie, se félicite conjointement les responsables de la salle et de Nethys.

Coupe Davis en mars 2016

Par ailleurs, le Country Hall, par la voix de son président, Alain Defays, s’est félicité de cette opération, qui va contribuer à poursuivre le redressement économique de la salle de sport et de spectacles. «  D’ailleurs, je peux d’ores et déjà vous annoncer deux autres bonnes nouvelles, à savoir que la salle est déjà occupée pour une centaine de jours pour 2016, et que la première rencontre de tennis de la Belgique en Coupe Davis face à la Croatie, en mars prochain, se déroulera au Country Hall.  »