Suivez Recevoir par email
logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés

SolarEdge surfe avec optimisme sur la vague des panneaux intelligents

Par : TECSOL - Article original - Publication : 03/12/2014 - imprimer

La société américaine SolarEdge, spécialiste des optimiseurs de puissance et des onduleurs photovoltaïques, ne cesse de conquérir de nouveaux marchés dans le monde. Née en 2006, la petite start-up a bien grandi pour se situer au 9ème rang mondial du secteur en 2013 et certainement mieux encore en 2014. En France, elle affiche de belles ambitions, forte de ces certitudes en matière d'innovation produit ! Focus sur SolarEdge, la surdouée !

« J'ai l'impression de retourner en 2008 et 2009 lorsque le photovoltaïque était alors en pleine effervescence en France. C'est hyper motivant. Cette deuxième vie du photovoltaïque, où l'autoconsommation prendra toute sa place, sera totalement à l'avantage de SolarEdge. Nous sommes très ambitieux». Harold Darras, directeur de la filiale française de SolarEdge ne cache pas son enthousiasme. A dire vrai, ce discours volontarisme insuffle une vraie bouffée d'espoir et d'optimisme au sein de la filière, à l'heure où le marché français est plongé dans le marasme. Un discours qui tranche, avec des arguments à faire valoir !

« Notre philosophie : Raisonner sur le kWh produit pas sur le kWc installé »

Comment s'en sortir quand tout ou presque vous est défavorable ? Par l'innovation pardi ! Société américaine qui emploie trois cent cinquante personnes dans le monde, SolarEdge s'appuie son centre de recherche et développement basé en Israël. Depuis ses débuts, l'entreprise a ainsi déposé près de cent soixante dix brevets dont une trentaine a été primée de par le monde. « La vocation de SolarEdge est d'apporter un vrai plus, une vraie valeur ajoutée autour de quatre avantages majeurs : un produit innovant et qualitatif, une réduction des frais de maintenance, une augmentation de la sécurité - les pompiers apprécient nos produits et le disent – et enfin une adaptation à tous types de toitures. En fait, vous aurez compris, que notre philosophie est de raisonner sur le kWh produit pas sur le kWc installé. C'est pour toutes ces raisons que la société Solar City a opté pour SolarEdge aux Etats-Unis » confie Harold Harras. La technologie SolarEdge repose sur un principe majeur : le découplage de l'onduleur et de l'optimiseur de puissance, ce dernier se retrouvant directement relié au panneau. Suivant ce principe, SolarEdge transforme les panneaux photovoltaïques en panneaux intelligents capables de produire plus d'énergie à tout moment. Explications. Dans un système photovoltaïque, chacun des panneaux possède un point de puissance maximal individuel (MPPT). Un écart quelconque entre les panneaux est susceptible d'entraîner des pertes de puissance en cas de salissures (poussière, fiente d'oiseaux), feuilles, neige ou même ombrage. Avec les onduleurs traditionnels, le panneau le plus faible réduit la performance de tous les autres. Avec la technologie SolarEdge, chacun des panneaux produits une énergie maximale et les pertes de puissance sont annihilées. Il est également possible d'installer jusqu'à cinquante onduleurs par string. Avec à la clé de belles économies en matière de câbles !

De 5 à 25% de production supplémentaire

« Nous avons transféré l'intelligence des onduleurs vers les modules. Grâce à cela et suivant les configurations, nous obtenons une augmentation de la production de 5 à 25%. Grâce à nos optimiseurs de puissance couplés aux panneaux, nos onduleurs travailleurs à des tensions constantes. Ils se fatiguent moins. Notre technologie assure à la fois la performance mais aussi la pérennité des matériels dans le temps » confirme Harold Harras. C'est ainsi que les onduleurs SolarEdge sont garantis douze ans prolongeable à vingt/vingt-cinq ans et les optimiseurs disposent de garantie de vingt-cinq ans. Douze fabricants de modules intègrent déjà l'offre SolarEdge à leur catalogue. Et la liste des industriels intéressés ne cesse de s'étendre. Car la technologie SolarEdge a d'autres atouts. Adopter SolarEdge, c'est aussi l'assurance d'une maintenance à coût réduit. La supervision des performances gratuite au niveau de chaque module pour toute la durée de vie du système permet une maintenance à distance et un contrôle complet des actifs. Il est possible d'obtenir des mises à jour à tout moment de n'importe où, en utilisant les applications sur iPhone et Androïd. « Un tel niveau de supervision permet d'effectuer moins de visites sur le site et ainsi de perdre moins de temps. En fait, nous identifions très rapidement d'où vient le problème et nous pouvons poser un diagnostic sans être sur place. Les équipes de maintenance ne se déplacent que pour réparer. SolarEdge, c'est un déplacement au lieu de deux » lance le directeur France. Sans oublier la sécurité ! Avec le système SolarEdge, lorsque l'alimentation en courant alternatif (CA) est éteinte, les fils en courant continu (CC) sont automatiquement désalimentés. Exit les arcs électriques ! Il s'agit là d'une protection automatique aux installateurs, au personnel de maintenance, aux pompiers et aux propriétaires.

Prêt pour l'autoconsommation

Aujourd'hui, SolarEdge vend dans une soixantaine de pays. Les produits sont fabriqués en Chine et en Hongrie. Dès début 2014, le marché français sera pourvu à 100% en produits issus des usines hongroises. Et justement, sur le marché hexagonal, SolarEdge a de grandes ambitions. « Nous avons beaucoup de brevets en cours de développement et allons apporter de nombreux produits différenciant sur le marché pour 2016 et 2017. Nous avons d'ores et déjà deux à trois ans d'avance sur la concurrence. Nous sommes prêts à jouer un rôle majeur dans la transition énergétique » estime Harold Harras. Par leur système de monitoring très précis module par module, les produits SolarEdge présentent ainsi des avantages à l'heure d'aborder l'autoconsommation, le futur du photovoltaïque français. « La parité en ligne de mire pour un relais de croissance inéluctable en tous les cas !» admet Harold Harras. SolarEdge propose d'ailleurs déjà d'analyser via un petit boîtier les consommations au sein des résidences ou des entreprises. Objectif : adapter le plus possible l'installation photovoltaïque aux besoins réels de consommation. « Nous disposons de toute la technologie pour faire dialoguer tous les éléments entre eux : modules, onduleurs, optimiseurs, stockage. Nous proposons des solutions de stockage intelligent qui facilitent la superposition des courbes de production et de consommation » analyse un technicien SolarEdge. Grâce à sa capacité d'innovation, SolarEdge poursuit sa progression sur le marché du photovoltaïque mondial. Pour SolarEdge, la deuxième vie du photovoltaïque a belle et bien commencé et la société américaine compte bien en être l'une des principales bénéficiaires.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le tour de France de Solar Edge : Un succès non démenti !

En cette fin d'année 2014, SolarEdge France a entrepris un tour de France des régions, en dix dates et sept villes, pour présenter ses produits. Deux niveaux pour ces rencontres : soit une présentation simple des produits et de la société, soit un perfectionnement dans le détail pour ceux qui en avaient déjà installé. En tout, plus de trois cent cinquante personnes ont participé à ces réunions dans toute la France. Une sacrée réussite pour un marché plutôt déprimé ! SolarEdge est en train de s'implanter solidement en France et pour longtemps. Le groupe se structure petit à petit. « Nous voulons apporter un suivi de qualité à nos produits Premium. Nous avons ainsi pour objectif d'améliorer le temps de réaction de nos équipes afin d'optimiser encore la rentabilité de nos système pour satisfaire les clients qui nous font confiance comme certains opérateurs du G12 » déclare Harold Harras. SolarEdge se positionne aussi sur les appels d'offres 100-250 kWc et même CRE 3 au dessus de 250 kWc qui valorisent l'innovation. SolarEdge permet aux opérateurs d'avoir de meilleures notes grâce à son contenu technologique ! Vous avez dit surdoué ?

Plus d'infos...

Source : tecsol.blogs.com

Partagez
cet article

logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés