Suivez Recevoir par email
logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés

Technologie israélienne : Sol Chip, ou l’énergie photovoltaïque

Article original - Publication : 01/10/2013 - imprimer

Sol Chip, une start-up israélienne avec une technologie brevetée de batterie solaire, a recueilli 1 million de dollars pour le développement de ses produits, qui incluent une technologie de batterie d’énergie renouvelable en utilisant l’énergie photovoltaïque, intégrée à des appareils à faible puissance électroniques. L’argent provient d’un consortium qui inclut la Compagnie Electrique Israélienne, et des investisseurs privés américains.

La technologie Sol Chip est conçue pour remplacer les batteries usagées dans une multitude de dispositifs sur le terrain – systèmes de sécurité, systèmes d’eau, capteurs de gaz, puces RFID, et plus encore. «Les fermes, les entreprises et les foyers bénéficieront de cette technologie», a déclaré Shani Keysar, PDG de Sol Chip. « Le remplacement de la batterie est un souci majeur dans de nombreuses industries, et dans différents domaines. Notre technologie assure que les agriculteurs, les entreprises et le personnel médical auront une chose en moins à se soucier ».

Les batteries Sol Chip sont conçues pour être utilisées dans des appareils qui ont une consommation de puissance faible – mais qui ont néanmoins besoin de batterie pour continuer à fonctionner – et où il serait difficile, voire impossible, de la changer.

Dans la plupart des petits appareils utilisés dans l’industrie et l’agriculture, les batteries sont intégrées dans les puces qui alimentent les appareils, afin de les rendre aussi petits et transportables que possible. Mais parce que la batterie est intégrée, l’appareil devient inutile une fois que la batterie meurt. Souvent, il est juste plus facile de remplacer le dispositif complet. Cela peut être coûteux, et aggravée par la perte de service – interruption qui n’est parfois même pas détectée jusqu’à ce qu’un événement se produise, indiquant que l’appareil ne fonctionne pas – toute l’affaire peut s’avérer un problème majeur, notamment d’un point de vue financier.

La technologie de Sol Chip, qui utilise sa batterie photovoltaïque pour remplacer la batterie standard, peut résoudre ces deux problèmes, a déclaré Keysar. Elle peut être utilisée pour fabriquer des batteries pour les appareils à faible puissance électronique, ou peut être intégré dans les capteurs et dispositifs.

Dans un projet de test, le système de Sol Chip a été installé dans les capteurs d’arrosage agricoles de Netafim, qui offre un arrosage automatique et des systèmes d’irrigation pour les cultures commerciales. En règle générale, les systèmes de Netafim comptent sur les petites batteries intégrées dans les capteurs qui se déclenchent quand l’arrosage doit avoir lieu, en fonction du moment de la journée, des conditions météorologiques, etc. Les batteries s’épuisent après un an ou moins d’utilisation. Grâce à des capteurs intégrés au système de batterie de Sol Chip, qui tire une grande partie de son énergie à partir du soleil, « les systèmes d’arroseurs fonctionnent presque indéfiniment, sans qu’il soit nécessaire de changer les piles ou les capteurs », a déclaré Keysar.

Les piles de Sol Chip peuvent faire bénéficier aux producteurs laitiers une somme rondelette, ainsi qu’aux agriculteurs dont les vaches sont équipées de puces RFID qui gardent la trace de leur état de santé et permet d’éviter le rituel semestriel d’échange des puces. «Si chacune doit être remplacée, même une fois par an et que chacune coûte un dollar, et si un agriculteur dispose de 10.000 têtes de bétail, vous pouvez imaginer les économies » – pour ne pas mentionner le temps, les efforts et l’énergie que les agriculteurs économisent à l’aide du dispositif de Sol Chip.

« Les capteurs intégrés et les batteries Chip Sol peuvent même sauver des vies« , a déclaré Keysar. Une des tâches en cours pour le personnel médical d’urgence est de tester l’équipement de sauvetage, comme les défibrillateurs et autres machines, afin de s’assurer qu’ils fonctionnent correctement sur le terrain. Encore une fois, beaucoup de ces dispositifs reposent sur des batteries et des capteurs avec des puces intégrées, qui doivent être remplacées régulièrement. Avec les batteries longue durée et les capteurs intégrés de Sol Chip, le personnel médical a « une chose de moins à se soucier», a déclaré Keysar.

Les premières applications de la technologie seront dans l’agriculture, les systèmes de détecteurs intelligents de la ville et les systèmes d’identification. Finalement, la technologie pourrait alimenter les maisons intelligentes et les périphériques intelligents, en changeant la batterie des détecteurs de fumée, des téléphones cellulaires et d’autres petits éléments essentiels.

Keysar s’attend à ce que les premières puces intégrées soient sur le marché en début d’année prochaine. Il ajoute que la compagnie a déjà reçu une commande importante d’un client européen, qui, dans l’attente des tests de fiabilité, achètera des centaines de milliers d’unités.

Source : www.israelactu.com

Partagez
cet article

logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés