Suivez Recevoir par email
logo actualite photovoltaique
Mot-clefs associés

Enerplan va attaquer au Conseil d'État le décret sur le moratoire photovoltaïque

Article original - Publication : 17/12/2010 - imprimer
  • Avatar BinjCham

    Pour répondre à la question du stockage :

    Les STEP existent depuis le 19ème siècle et permettent en période d'effacement (demande diminue/la nuit principalement) d'utiliser l'électricité nucléaire quand elle n'est pas trop éloignée des bassins de stockage pour remonter et stocker de l'eau dans systèmes de bassins. Cette eau sera réinjectée dans les turbines en période de pointe (correspondant à la période de la journée couverte par 70% de l'énergie solaire). Pertes de transformation = environ 30%. C'est mieux que l'export à perte vers des pays en mesure de s'effacer. En effet le nucléaire est une énergie de base qu'il est très difficile de faire varier sous risque d'empoisonnement des coeurs radioactifs. Aussi il vaut mieux la vendre à perte ou la stocker plutôt que d'en stopper la production. Ces coûts sont rarement intégrés au bilan du kwh nucléaire.

    Enfin, le photovoltaïque répond à des problématiques jusqu'à maintenant non traitées par l'Etat ; la Centralisation de la production et les îlots (PACA, Bretagne, etc.) non producteurs.
    L'électricité injecté dans le réseau basse tension ou moyenne tension sera en grande partie consommée à proximité du point d'injection.
    Concernant les grandes centrales photovoltaïques au sol dont l'électricité est injectée en très haute tension pour limiter les pertes de transport, elles sont souvent bien lus proches des points de consommation que les centrales nucléaires.
    Des centrales nucléaires, comme à Flamanville (50), alimentent des foyers parfois distants de plus de 400 km. Ceci revient à produire 4 kwh pour 1 kwh réellement utilisé.

    Nous avons donc plusieurs vrais problèmes en France :
    - Le recours à l'énergie thermique fossile comme énergie de pointe
    - La très grande insuffisance d'énergie de pointe en France pour réguler l'offre et la demande
    - L'effacement voté et programmé de 20000 points de production hydroélectrique et la grande difficulté, voir l'impossibilité d'en créer de nouveaux
    - La quasi impossibilité au sens des contraintes règlementaires pour créer de "petits" STEP de stockage décentralisés
    - La difficulté à créer des réseaux rentables et non conflictuels de filières biomasse comme nouvelle source d'énergie de pointe

    Nous sommes donc condamnés à dépendre des sources fossiles et fissiles étrangères, et dont la raréfaction inévitable à court terme nous fera payer une note énergétique insurmontable. De plus n'oublions jamais que les ressources fossiles servent dans tous les domaines économiques... pensez à vos chaussures, vos vêtements, vos pots de yaourts, vos sacs, vos jouets, vos équipements, vos téléphones, etc... Nos enfants, et peut-être nous avant, devrons nous cultiver le lin pour fabriquer des sandales, couper du bois pour faire des sabots ?? Arrêtons car nous sommes de plus en plus nombreux à cramer ces ressources ; nous ne sommes plus des nantis... Les chinois ont bien le droit de bouffer aussi..

    Avatar AmonRa

    Whaou, bravo pour l'analyse que je partage complètement mais que je n'avais pas réussi à synthétiser, et qui est complètement vrai.
    Très technique, et je crains que peux "d'anti ENR" (au sens large) aille au bout, et c'est dommage !
    Mais le constat est clair, en l'état actuel de nos moyens de productions d'électricité, cela sera vite insuffisant en terme de quantité mais également de souplesse. Les ENR (mais pas qu'une seule, toutes cumulées car ayant chacune une spécificité qui répond à la demande) sont pour l'instant la solution.

    Comme elles n'ont pas été développées jusqu'à maintenant (à qui la faute ? et si c'était celle de notre producteur unique ?) elles sont encore chères et nécessitent un peu d'argent public. Rien de choquant, rien qui ne rendra exsangue, les consommateurs si c'est bien réguler, ce que fait, certes un peu maladroitement, l'Etat avec se moratoire.

    Quant au discours, achetons Français et créons de l'emploi en France je suis pour, mais même si je ne consomme pas chinois au niveau des panneaux, peut-on en vouloir au chinois d'avoir investi dans des usines photovoltaïques, quand nous ne l'avons pas fait ?

    Avatar BinjCham

    Ma grand mère avait le bon sens de dire "qui n'entend qu'une cloche n'a qu'un son..."

    Qui fournit les "experts" et énarques des cabinets ministériels, des organismes comme la CRE, les commissions d'enquête ?? Ou plutôt qui a formé les énergéticiens jusqu'en 2000 ?

    Le nucléaire est un domaine réservé dit "secret défense". La preuve s'il en fallait encore pour les plus bouchés, les fonds défense mis en place par les gouvernements successifs, et les divers rapports de la cours des comptes depuis 10 ans qui pointent les manquements d'EDF, d'AREVA sur les provisions pour le démantèlement des centrales, les sous évaluations des coûts de stockage pour les matériaux hautement radioactifs (petite fraction de l'ensemble des déchets dits contaminés) et évalués par le CEA cette année à 35 MdsEUR. Les Anglais et les Allemands viennent d'évaluer le coût moyen de démantèlement d'une centrale de 5 à 20 MdsEUR suivant la configuration...

    Une récente commission des finances vient d'évaluer l'incidence à court terme de la loi NOME à +25% pour les factures électriques... Hors mensonge sur le Photovoltaïque qui ne représente que 5% du fond CSPE lui même de 6% du coût des factures.

    Il est parfaitement dangereux et suicidaire de nous faire dépendre intégralement d'une source d'énergie qui provient de pays instables et pourtant d'enjeux stratégiques.

    Tous les pays, hors France évaluent le prix du kwh nucléaire à plus de 15 cts. Pourquoi ? Parce que nous n'avons pas répertorié les différentes sources de financements et non prélevés sur nos factures, mais sur nos impôts (Fond recherche de 200MEUR/an ; ITER >1 MdsEUR/an ; Provisions des fonds défense ; etc.).

    Pour autant devons nous être anti-nucléaire ? Bien sûr non.

    Vous êtes prêts à gober les chiffres qu'on vous balance sur le matériel chinois, sur la file d'attente, etc... Qui vous les procure ? EDF
    Qui achète massivement du First Solar pour les parc au sol, du YINGLI et SUNTEC pour l'intégré au bâti ? EDF, GDF-SUEZ, CEGELEC, AREVA, etc...
    Ces mêmes que l'on retrouve à côté d'ALSTOM, FRAMATOM dans le syndicat des énergies renouvelables (SER) et dont M. Antolini n'est autre que l'ancien patron d'EDF EN...
    Qui retrouve t-on à côté de Mme Lagarde pour l'aider à démolir la filière Photovoltaïque ; M. Charpin, actuel administrateur ErDF et ex administrateur EDF.
    EDF qui sera, soyez en sûr, prêt à se couper le bras de l'éolien et du photovoltaïque, pour peu qu'il reprenne le contrôle du marché.

    Peut-être devriez vous plus vous émouvoir de voir un fond étranger KIA, partenaire de Backer and McKenzie, ex bureau d'avocat de Mme Lagarde à NY prendre une partie de notre actif national au travers d'AREVA alors que celle-ci empêche son copain Proglio de mettre la main à la poche pour venir en aide à son principal partenaire.

    Mais, c'est bien connu, le secret défense est très pratique pour cacher les magouilles aux citoyens, surtout si on détourne l'attention sur une responsable facile et peu organisé... mais qui a créé 20000 emplois en 2 ans, et 32000 environ depuis 2006, soit plus de 500MEUR de recettes directes pour l'Etat chaque année...

    Alors chers citoyens, dormez sur vos 2 oreilles, les énarques prennent soin de vos intérêts et vos factures n'augmenteront jamais, puisque vous en êtes sûrs... Par contre ne vous étonnez pas si dans 5 ans vous serez obligés d'acheter Allemand et Chinois vos nouvelles technologies de l'énergie... car pour utiliser des brevets, il faut une industrie, et où se trouvera t-elle puisqu'on investit pas ? Ah non c'est vrai vous avez une baguette magique pour développer une industrie complète en 6 mois LOL Ils rigolent pendant que vous vous suicidez... Achetez dès maintenant vos parures de Mickey pour que vos enfants, qui feront bientôt parti du tiers monde, fassent rigoler encore les touristes chinois dans 10 ans.

    Avatar BinjCham

    Ma grand mère avait le bon sens de dire "qui n'entend qu'une cloche n'a qu'un son..."

    Qui fournit les "experts" et énarques des cabinets ministériels, des organismes comme la CRE, les commissions d'enquête ?? Ou plutôt qui a formé les énergéticiens jusqu'en 2000 ?

    Le nucléaire est un domaine réservé dit "secret défense". La preuve s'il en fallait encore pour les plus bouchés, les fonds défense mis en place par les gouvernements successifs, et les divers rapports de la cours des comptes depuis 10 ans qui pointent les manquements d'EDF, d'AREVA sur les provisions pour le démantèlement des centrales, les sous évaluations des coûts de stockage pour les matériaux hautement radioactifs (petite fraction de l'ensemble des déchets dits contaminés) et évalués par le CEA cette année à 35 MdsEUR. Les Anglais et les Allemands viennent d'évaluer le coût moyen de démantèlement d'une centrale de 5 à 20 MdsEUR suivant la configuration...

    Une récente commission des finances vient d'évaluer l'incidence à court terme de la loi NOME à +25% pour les factures électriques... Hors mensonge sur le Photovoltaïque qui ne représente que 5% du fond CSPE lui même de 6% du coût des factures.

    Il est parfaitement dangereux et suicidaire de nous faire dépendre intégralement d'une source d'énergie qui provient de pays instables et pourtant d'enjeux stratégiques.

    Tous les pays, hors France évaluent le prix du kwh nucléaire à plus de 15 cts. Pourquoi ? Parce que nous n'avons pas répertorié les différentes sources de financements et non prélevés sur nos factures, mais sur nos impôts (Fond recherche de 200MEUR/an ; ITER >1 MdsEUR/an ; Provisions des fonds défense ; etc.).

    Pour autant devons nous être anti-nucléaire ? Bien sûr non.

    Vous êtes prêts à gober les chiffres qu'on vous balance sur le matériel chinois, sur la file d'attente, etc... Qui vous les procure ? EDF
    Qui achète massivement du First Solar pour les parc au sol, du YINGLI et SUNTEC pour l'intégré au bâti ? EDF, GDF-SUEZ, CEGELEC, AREVA, etc...
    Ces mêmes que l'on retrouve à côté d'ALSTOM, FRAMATOM dans le syndicat des énergies renouvelables (SER) et dont M. Antolini n'est autre que l'ancien patron d'EDF EN...
    Qui retrouve t-on à côté de Mme Lagarde pour l'aider à démolir la filière Photovoltaïque ; M. Charpin, actuel administrateur ErDF et ex administrateur EDF.
    EDF qui sera, soyez en sûr, prêt à se couper le bras de l'éolien et du photovoltaïque, pour peu qu'il reprenne le contrôle du marché.

    Peut-être devriez vous plus vous émouvoir de voir un fond étranger KIA, partenaire de Backer and McKenzie, ex bureau d'avocat de Mme Lagarde à NY prendre une partie de notre actif national au travers d'AREVA alors que celle-ci empêche son copain Proglio de mettre la main à la poche pour venir en aide à son principal partenaire.

    Mais, c'est bien connu, le secret défense est très pratique pour cacher les magouilles aux citoyens, surtout si on détourne l'attention sur une responsable facile et peu organisé... mais qui a créé 20000 emplois en 2 ans, et 32000 environ depuis 2006, soit plus de 500MEUR de recettes directes pour l'Etat chaque année...

    Alors chers citoyens, dormez sur vos 2 oreilles, les énarques prennent soin de vos intérêts et vos factures n'augmenteront jamais, puisque vous en êtes sûrs... Par contre ne vous étonnez pas si dans 5 ans vous serez obligés d'acheter Allemand et Chinois vos nouvelles technologies de l'énergie... car pour utiliser des brevets, il faut une industrie, et où se trouvera t-elle puisqu'on investit pas ? Ah non c'est vrai vous avez une baguette magique pour développer une industrie complète en 6 mois LOL Ils rigolent pendant que vous vous suicidez... Achetez dès maintenant vos parures de Mickey pour que vos enfants, qui feront bientôt parti du tiers monde, fassent rigoler encore les touristes chinois dans 10 ans.


  • Avatar BinjCham

    Ma grand mère avait le bon sens de dire "qui n'entend qu'une cloche n'a qu'un son..."

    Qui fournit les "experts" et énarques des cabinets ministériels, des organismes comme la CRE, les commissions d'enquête ?? Ou plutôt qui a formé les énergéticiens jusqu'en 2000 ?

    Le nucléaire est un domaine réservé dit "secret défense". La preuve s'il en fallait encore pour les plus bouchés, les fonds défense mis en place par les gouvernements successifs, et les divers rapports de la cours des comptes depuis 10 ans qui pointent les manquements d'EDF, d'AREVA sur les provisions pour le démantèlement des centrales, les sous évaluations des coûts de stockage pour les matériaux hautement radioactifs (petite fraction de l'ensemble des déchets dits contaminés) et évalués par le CEA cette année à 35 MdsEUR. Les Anglais et les Allemands viennent d'évaluer le coût moyen de démantèlement d'une centrale de 5 à 20 MdsEUR suivant la configuration...

    Une récente commission des finances vient d'évaluer l'incidence à court terme de la loi NOME à +25% pour les factures électriques... Hors mensonge sur le Photovoltaïque qui ne représente que 5% du fond CSPE lui même de 6% du coût des factures.

    Il est parfaitement dangereux et suicidaire de nous faire dépendre intégralement d'une source d'énergie qui provient de pays instables et pourtant d'enjeux stratégiques.

    Tous les pays, hors France évaluent le prix du kwh nucléaire à plus de 15 cts. Pourquoi ? Parce que nous n'avons pas répertorié les différentes sources de financements et non prélevés sur nos factures, mais sur nos impôts (Fond recherche de 200MEUR/an ; ITER >1 MdsEUR/an ; Provisions des fonds défense ; etc.).

    Pour autant devons nous être anti-nucléaire ? Bien sûr non.

    Vous êtes prêts à gober les chiffres qu'on vous balance sur le matériel chinois, sur la file d'attente, etc... Qui vous les procure ? EDF
    Qui achète massivement du First Solar pour les parc au sol, du YINGLI et SUNTEC pour l'intégré au bâti ? EDF, GDF-SUEZ, CEGELEC, AREVA, etc...
    Ces mêmes que l'on retrouve à côté d'ALSTOM, FRAMATOM dans le syndicat des énergies renouvelables (SER) et dont M. Antolini n'est autre que l'ancien patron d'EDF EN...
    Qui retrouve t-on à côté de Mme Lagarde pour l'aider à démolir la filière Photovoltaïque ; M. Charpin, actuel administrateur ErDF et ex administrateur EDF.
    EDF qui sera, soyez en sûr, prêt à se couper le bras de l'éolien et du photovoltaïque, pour peu qu'il reprenne le contrôle du marché.

    Peut-être devriez vous plus vous émouvoir de voir un fond étranger KIA, partenaire de Backer and McKenzie, ex bureau d'avocat de Mme Lagarde à NY prendre une partie de notre actif national au travers d'AREVA alors que celle-ci empêche son copain Proglio de mettre la main à la poche pour venir en aide à son principal partenaire.

    Mais, c'est bien connu, le secret défense est très pratique pour cacher les magouilles aux citoyens, surtout si on détourne l'attention sur une responsable facile et peu organisé... mais qui a créé 20000 emplois en 2 ans, et 32000 environ depuis 2006, soit plus de 500MEUR de recettes directes pour l'Etat chaque année...

    Alors chers citoyens, dormez sur vos 2 oreilles, les énarques prennent soin de vos intérêts et vos factures n'augmenteront jamais, puisque vous en êtes sûrs... Par contre ne vous étonnez pas si dans 5 ans vous serez obligés d'acheter Allemand et Chinois vos nouvelles technologies de l'énergie... car pour utiliser des brevets, il faut une industrie, et où se trouvera t-elle puisqu'on investit pas ? Ah non c'est vrai vous avez une baguette magique pour développer une industrie complète en 6 mois LOL Ils rigolent pendant que vous vous suicidez... Achetez dès maintenant vos parures de Mickey pour que vos enfants, qui feront bientôt parti du tiers monde, fassent rigoler encore les touristes chinois dans 10 ans.


  • Avatar BinjCham

    Pour répondre à la question du stockage :

    Les STEP existent depuis le 19ème siècle et permettent en période d'effacement (demande diminue/la nuit principalement) d'utiliser l'électricité nucléaire quand elle n'est pas trop éloignée des bassins de stockage pour remonter et stocker de l'eau dans systèmes de bassins. Cette eau sera réinjectée dans les turbines en période de pointe (correspondant à la période de la journée couverte par 70% de l'énergie solaire). Pertes de transformation = environ 30%. C'est mieux que l'export à perte vers des pays en mesure de s'effacer. En effet le nucléaire est une énergie de base qu'il est très difficile de faire varier sous risque d'empoisonnement des coeurs radioactifs. Aussi il vaut mieux la vendre à perte ou la stocker plutôt que d'en stopper la production. Ces coûts sont rarement intégrés au bilan du kwh nucléaire.

    Enfin, le photovoltaïque répond à des problématiques jusqu'à maintenant non traitées par l'Etat ; la Centralisation de la production et les îlots (PACA, Bretagne, etc.) non producteurs.
    L'électricité injecté dans le réseau basse tension ou moyenne tension sera en grande partie consommée à proximité du point d'injection.
    Concernant les grandes centrales photovoltaïques au sol dont l'électricité est injectée en très haute tension pour limiter les pertes de transport, elles sont souvent bien lus proches des points de consommation que les centrales nucléaires.
    Des centrales nucléaires, comme à Flamanville (50), alimentent des foyers parfois distants de plus de 400 km. Ceci revient à produire 4 kwh pour 1 kwh réellement utilisé.

    Nous avons donc plusieurs vrais problèmes en France :
    - Le recours à l'énergie thermique fossile comme énergie de pointe
    - La très grande insuffisance d'énergie de pointe en France pour réguler l'offre et la demande
    - L'effacement voté et programmé de 20000 points de production hydroélectrique et la grande difficulté, voir l'impossibilité d'en créer de nouveaux
    - La quasi impossibilité au sens des contraintes règlementaires pour créer de "petits" STEP de stockage décentralisés
    - La difficulté à créer des réseaux rentables et non conflictuels de filières biomasse comme nouvelle source d'énergie de pointe

    Nous sommes donc condamnés à dépendre des sources fossiles et fissiles étrangères, et dont la raréfaction inévitable à court terme nous fera payer une note énergétique insurmontable. De plus n'oublions jamais que les ressources fossiles servent dans tous les domaines économiques... pensez à vos chaussures, vos vêtements, vos pots de yaourts, vos sacs, vos jouets, vos équipements, vos téléphones, etc... Nos enfants, et peut-être nous avant, devrons nous cultiver le lin pour fabriquer des sandales, couper du bois pour faire des sabots ?? Arrêtons car nous sommes de plus en plus nombreux à cramer ces ressources ; nous ne sommes plus des nantis... Les chinois ont bien le droit de bouffer aussi..

    Avatar AmonRa

    Whaou, bravo pour l'analyse que je partage complètement mais que je n'avais pas réussi à synthétiser, et qui est complètement vrai.
    Très technique, et je crains que peux "d'anti ENR" (au sens large) aille au bout, et c'est dommage !
    Mais le constat est clair, en l'état actuel de nos moyens de productions d'électricité, cela sera vite insuffisant en terme de quantité mais également de souplesse. Les ENR (mais pas qu'une seule, toutes cumulées car ayant chacune une spécificité qui répond à la demande) sont pour l'instant la solution.

    Comme elles n'ont pas été développées jusqu'à maintenant (à qui la faute ? et si c'était celle de notre producteur unique ?) elles sont encore chères et nécessitent un peu d'argent public. Rien de choquant, rien qui ne rendra exsangue, les consommateurs si c'est bien réguler, ce que fait, certes un peu maladroitement, l'Etat avec se moratoire.

    Quant au discours, achetons Français et créons de l'emploi en France je suis pour, mais même si je ne consomme pas chinois au niveau des panneaux, peut-on en vouloir au chinois d'avoir investi dans des usines photovoltaïques, quand nous ne l'avons pas fait ?

    Avatar BinjCham

    Ma grand mère avait le bon sens de dire "qui n'entend qu'une cloche n'a qu'un son..."

    Qui fournit les "experts" et énarques des cabinets ministériels, des organismes comme la CRE, les commissions d'enquête ?? Ou plutôt qui a formé les énergéticiens jusqu'en 2000 ?

    Le nucléaire est un domaine réservé dit "secret défense". La preuve s'il en fallait encore pour les plus bouchés, les fonds défense mis en place par les gouvernements successifs, et les divers rapports de la cours des comptes depuis 10 ans qui pointent les manquements d'EDF, d'AREVA sur les provisions pour le démantèlement des centrales, les sous évaluations des coûts de stockage pour les matériaux hautement radioactifs (petite fraction de l'ensemble des déchets dits contaminés) et évalués par le CEA cette année à 35 MdsEUR. Les Anglais et les Allemands viennent d'évaluer le coût moyen de démantèlement d'une centrale de 5 à 20 MdsEUR suivant la configuration...

    Une récente commission des finances vient d'évaluer l'incidence à court terme de la loi NOME à +25% pour les factures électriques... Hors mensonge sur le Photovoltaïque qui ne représente que 5% du fond CSPE lui même de 6% du coût des factures.

    Il est parfaitement dangereux et suicidaire de nous faire dépendre intégralement d'une source d'énergie qui provient de pays instables et pourtant d'enjeux stratégiques.

    Tous les pays, hors France évaluent le prix du kwh nucléaire à plus de 15 cts. Pourquoi ? Parce que nous n'avons pas répertorié les différentes sources de financements et non prélevés sur nos factures, mais sur nos impôts (Fond recherche de 200MEUR/an ; ITER >1 MdsEUR/an ; Provisions des fonds défense ; etc.).

    Pour autant devons nous être anti-nucléaire ? Bien sûr non.

    Vous êtes prêts à gober les chiffres qu'on vous balance sur le matériel chinois, sur la file d'attente, etc... Qui vous les procure ? EDF
    Qui achète massivement du First Solar pour les parc au sol, du YINGLI et SUNTEC pour l'intégré au bâti ? EDF, GDF-SUEZ, CEGELEC, AREVA, etc...
    Ces mêmes que l'on retrouve à côté d'ALSTOM, FRAMATOM dans le syndicat des énergies renouvelables (SER) et dont M. Antolini n'est autre que l'ancien patron d'EDF EN...
    Qui retrouve t-on à côté de Mme Lagarde pour l'aider à démolir la filière Photovoltaïque ; M. Charpin, actuel administrateur ErDF et ex administrateur EDF.
    EDF qui sera, soyez en sûr, prêt à se couper le bras de l'éolien et du photovoltaïque, pour peu qu'il reprenne le contrôle du marché.

    Peut-être devriez vous plus vous émouvoir de voir un fond étranger KIA, partenaire de Backer and McKenzie, ex bureau d'avocat de Mme Lagarde à NY prendre une partie de notre actif national au travers d'AREVA alors que celle-ci empêche son copain Proglio de mettre la main à la poche pour venir en aide à son principal partenaire.

    Mais, c'est bien connu, le secret défense est très pratique pour cacher les magouilles aux citoyens, surtout si on détourne l'attention sur une responsable facile et peu organisé... mais qui a créé 20000 emplois en 2 ans, et 32000 environ depuis 2006, soit plus de 500MEUR de recettes directes pour l'Etat chaque année...

    Alors chers citoyens, dormez sur vos 2 oreilles, les énarques prennent soin de vos intérêts et vos factures n'augmenteront jamais, puisque vous en êtes sûrs... Par contre ne vous étonnez pas si dans 5 ans vous serez obligés d'acheter Allemand et Chinois vos nouvelles technologies de l'énergie... car pour utiliser des brevets, il faut une industrie, et où se trouvera t-elle puisqu'on investit pas ? Ah non c'est vrai vous avez une baguette magique pour développer une industrie complète en 6 mois LOL Ils rigolent pendant que vous vous suicidez... Achetez dès maintenant vos parures de Mickey pour que vos enfants, qui feront bientôt parti du tiers monde, fassent rigoler encore les touristes chinois dans 10 ans.

    Avatar BinjCham

    Ma grand mère avait le bon sens de dire "qui n'entend qu'une cloche n'a qu'un son..."

    Qui fournit les "experts" et énarques des cabinets ministériels, des organismes comme la CRE, les commissions d'enquête ?? Ou plutôt qui a formé les énergéticiens jusqu'en 2000 ?

    Le nucléaire est un domaine réservé dit "secret défense". La preuve s'il en fallait encore pour les plus bouchés, les fonds défense mis en place par les gouvernements successifs, et les divers rapports de la cours des comptes depuis 10 ans qui pointent les manquements d'EDF, d'AREVA sur les provisions pour le démantèlement des centrales, les sous évaluations des coûts de stockage pour les matériaux hautement radioactifs (petite fraction de l'ensemble des déchets dits contaminés) et évalués par le CEA cette année à 35 MdsEUR. Les Anglais et les Allemands viennent d'évaluer le coût moyen de démantèlement d'une centrale de 5 à 20 MdsEUR suivant la configuration...

    Une récente commission des finances vient d'évaluer l'incidence à court terme de la loi NOME à +25% pour les factures électriques... Hors mensonge sur le Photovoltaïque qui ne représente que 5% du fond CSPE lui même de 6% du coût des factures.

    Il est parfaitement dangereux et suicidaire de nous faire dépendre intégralement d'une source d'énergie qui provient de pays instables et pourtant d'enjeux stratégiques.

    Tous les pays, hors France évaluent le prix du kwh nucléaire à plus de 15 cts. Pourquoi ? Parce que nous n'avons pas répertorié les différentes sources de financements et non prélevés sur nos factures, mais sur nos impôts (Fond recherche de 200MEUR/an ; ITER >1 MdsEUR/an ; Provisions des fonds défense ; etc.).

    Pour autant devons nous être anti-nucléaire ? Bien sûr non.

    Vous êtes prêts à gober les chiffres qu'on vous balance sur le matériel chinois, sur la file d'attente, etc... Qui vous les procure ? EDF
    Qui achète massivement du First Solar pour les parc au sol, du YINGLI et SUNTEC pour l'intégré au bâti ? EDF, GDF-SUEZ, CEGELEC, AREVA, etc...
    Ces mêmes que l'on retrouve à côté d'ALSTOM, FRAMATOM dans le syndicat des énergies renouvelables (SER) et dont M. Antolini n'est autre que l'ancien patron d'EDF EN...
    Qui retrouve t-on à côté de Mme Lagarde pour l'aider à démolir la filière Photovoltaïque ; M. Charpin, actuel administrateur ErDF et ex administrateur EDF.
    EDF qui sera, soyez en sûr, prêt à se couper le bras de l'éolien et du photovoltaïque, pour peu qu'il reprenne le contrôle du marché.

    Peut-être devriez vous plus vous émouvoir de voir un fond étranger KIA, partenaire de Backer and McKenzie, ex bureau d'avocat de Mme Lagarde à NY prendre une partie de notre actif national au travers d'AREVA alors que celle-ci empêche son copain Proglio de mettre la main à la poche pour venir en aide à son principal partenaire.

    Mais, c'est bien connu, le secret défense est très pratique pour cacher les magouilles aux citoyens, surtout si on détourne l'attention sur une responsable facile et peu organisé... mais qui a créé 20000 emplois en 2 ans, et 32000 environ depuis 2006, soit plus de 500MEUR de recettes directes pour l'Etat chaque année...

    Alors chers citoyens, dormez sur vos 2 oreilles, les énarques prennent soin de vos intérêts et vos factures n'augmenteront jamais, puisque vous en êtes sûrs... Par contre ne vous étonnez pas si dans 5 ans vous serez obligés d'acheter Allemand et Chinois vos nouvelles technologies de l'énergie... car pour utiliser des brevets, il faut une industrie, et où se trouvera t-elle puisqu'on investit pas ? Ah non c'est vrai vous avez une baguette magique pour développer une industrie complète en 6 mois LOL Ils rigolent pendant que vous vous suicidez... Achetez dès maintenant vos parures de Mickey pour que vos enfants, qui feront bientôt parti du tiers monde, fassent rigoler encore les touristes chinois dans 10 ans.

  • Source : www.lefigaro.fr

    Partagez
    cet article

    logo actualite photovoltaique
    Mot-clefs associés